Histoire du projet de recherche participatif : une folle histoire de fou

 

 

Durant l’été 2013, un meurtre violent d’un jeune étudiant, , est commis dans une rue passante du centre-ville de Marseille. Une personne avec une étiquette de schizophrénie, prénommé Mohamed, d’origine maghrébine, et qualifiée de SDF, est arrêtée le lendemain, et désignée par la police comme le suspect numéro un.

 

Un emballement médiatico-politique s’en suit. Des propos racistes fleurissent sur la porte d’une maison d’accueil ou il vit depuis plusieurs années.  Dans des blogs d’extrême droite des propos haineux et vengeurs sont proférés.

Mohamed va être enfermé en hôpital psychiatrique pendant plus de 2 mois. Il sera ensuite reconnu innocent.

Suite à cet emballement, des chercheurs du programme MARSS ont décidé de retracer les différents points de vue des acteurs et témoins directs de cet événement et de ses conséquences.

 

Un chercheur indépendant, Ali Benreskala, sociologue autodidacte a été sollicité pour cette mission spécifique.

 

A travers un dispositif original, le musée nomades, un conteneur est posé dans la ville pendant 1 semaine, à 4 endroits importants de cette histoire. Durant cette semaine, autour d'un café, de photos, des textes et témoigange reccueillis auprés des passants l'équipe  recupére ainsi de données "au hasard des rencontres".

Des entretiens individuels, des focus groupes et des dispositifs de restitutions réguliers regroupant une pluralité d’acteurs ont permis d’enrichir les résultats de cette étude.

 

Cette équipe a ainsi essayer de retracer la construction sociale de cette rumeurs qui a aboutit à la mise en accusation d’un innocent. 

 

Pour pouvoir partager leurs résultats et aussi pour recueillir d’autres informations, ils ont décidé de faire appel à différents artistes qui ont proposé différents dispositifs.

 

Une manifestation de 4 jours en mars 2015, à la cité des arts de la rue, avec le soutien de nombreux acteurs impliqués, a permis de restituer une première étape importante de ce travail.

 

Un livre a été écrit par Ali Benreskala,  "La folle histoire de fou" (sans "s" car à marseille, ils se perdent dans les rues étroites).

 

Un site web a été créee qui permet d'accéder à quelques moments filmés (lafollehistoiredefous.com). 

 

Une nouvelle manifestation de 3 jours a été organisé en 2016.