L'association "Le Marabout du 46"

 

 

 

Le Marabout 

 

Un collectif citoyen, « logement-santé » a ouvert un squat en février 2007.

 

Ce squat s’est d’entrée défini comme thérapeutique et accueillant des personnes vivant à la rue depuis longtemps et avec une expérience de trouble psychiatrique sévère.

 

Le Marabout du 46 a été d’abord l’association porteuse de cette expérience de désobéissance civile. DE nombreux acteurs citoyens, voisins, artistes, interviennent dans le lieu et proposent spontanément leurs services pendant plus d'un an et démi.

Ce squat a été ensuite légalisé, en octobre 2008.

S’en suit la visite de deux ministres en 2008, Madame la Ministre de la santé et des sports Roseline BACHELOT et le Secrétaire d'État chargé du Logement et de l’Urbanisme Benoist APPARU.

 

Le Marabout obtient le statut de maison relais le 1er septembre 2009.

 

Le Marabout a depuis le départ (2007) pour objectif de faire reprendre progressivement à ses occupants un contact avec un espace privé et une vie collective en respectant leur temporalité.

 

Ce lieu a pour vocation de contribuer au rétablissement sanitaire et social des personnes sans chez soi atteintes de troubles psychiatriques sévères.

 

Ce lieu accueille les personnes les plus vulnérables d’un public déjà désigné comme « très vulnérable ».

 

L’accueil au Marabout est inconditionnel.

 

Les personnes peuvent accéder à un logement, quelque soit leur état de santé ou leur situation administrative.

 

Les personnes sans papiers, beaucoup accueillies au début de l’expérimentation, sont malheureusement, depuis son institutionnalisation progressive, le plus souvent refusées. 

 

Les objectifs spécifiques sont :

 

  • d’être un lieu soignant,
  • d’être un lieu de mise à l’abri et un lieu passerelle,
  • d’aider le résident à reprendre en main son projet de vie,
  • d’aider le résident à développer ses compétences et les valoriser.

 

L’orientation des personnes vers le Marabout était sous la responsabilité des intervenants de l’équipe MARSS jusqu’en 2014.

L’équipe adressait directement depuis la rue ou à la sortie d’un établissement de santé.

L’association HAS est responsable de sa gestion administrative et financière depuis fin 2008, et depuis 2014 de sa gestion globale.

 

L'association Marabout du 46, indépendante d'HAS, a été réactivé en 2015 avec l'ouverture d'un nouveau lieu, au 3 Rue Socrate.

 

Pour en savoir plus sur l'experience de ce premier squat légalisé:

 

Processus d'écriture collective des squatteurs

les insensés senssible (Claire Warren)

 

Processus de régularisation du squat :

http://www.marseille-sante-mentale.org/newsletters_archives/lettre_00/note_etape_46b.pdf

 

                      A Ecouter: Le Marabout du 46 - la construction d'une psychiatrie de rue

http://www.intempestive.net/le-Marabout-du-46-la-construction

 

                A Lire : À la rencontre des malades livrés à la rue, Le Figaro, 2 Novembre 2010.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2010/11/01/01008-20101101ARTFIG00532--la-rencontre-des-malades-livres-a-la-rue.php